Atténuation et adaptation au changement climatique

Pour lutter contre le changement climatique, deux voies sont possibles au niveau des politiques publiques, mais aussi des acteurs territoriaux. Il s’agit en fait de l’atténuation du changement climatique et de l’adaptation au réchauffement climatique. À travers cet article, vous allez découvrir en quoi consistent réellement ces actions.

Qu’est-ce qu’on entend par atténuation du changement climatique ?

En général, l’atténuation du changement climatique regroupe les agissements qui visent à atténuer l’ampleur du réchauffement de la planète en stabilisant les concentrations de gaz à effet de serre (GES) dans l’atmosphère. Cela a pour objectif essentiel d’empêcher toute perturbation anthropique dangereuse du système climatique. Selon l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économiques), ces activités concernent la protection et l’amélioration des réservoirs et puits des GES. À noter qu’en France, environ 80 % des émissions de gaz à effet de serre sont liés à la consommation d’énergie fossile.

atténuation du changement climatique

Quid de l’adaptation au changement climatique ?

On parle d’adaptation au changement climatique lorsque les activités de la population tendent à limiter les impacts négatifs du réchauffement et à en maximiser les effets positifs. Ces actions d’adaptation concernent tout agissement visant à rendre moins vulnérable l’écosystème. Ainsi, il est essentiel de protéger la biodiversité, de préserver les forêts et de réduire la vulnérabilité urbaine. Cette dernière s’explique par la limitation des complexes urbains et des constructions dans les zones inondables et en bordure de mer.

Les manières de conserver la biodiversité

Afin de rabaisser le degré de la vulnérabilité de la planète, il convient de préserver la biodiversité. Pour ce faire, il nous faudra changer nos modes de vie et modèles économiques de façon à réduire au maximum notre impact sur le milieu naturel. Il est ainsi fondamental de protéger l’écosystème en limitant la déforestation et l’artificialisation des milieux naturels. Aussi, il est d’une importance capitale de diminuer la pollution de l’air en passant aux énergies renouvelables.

Partagez ce billet :Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *