Comment se faire un potager ?

Avoir la main verte ou pas ne dispense pas une personne de se faire son propre potager. Avez-vous déjà imaginé planter vos légumes dans votre potager ? Sans aller jusqu’à dire que c’est élémentaire, la création d’un potager est une question d’organisation qui repose sur quelques règles de base.

La préparation de base

Pour avoir son potager, il faudra déjà commencer par préparer le terrain. Identifier le type de sol est en effet primordial dans la mesure où sa nature est synonyme de productivité. Si votre terrain est plutôt sableux, il est certes plus facile à travailler, mais il demandera plus d’arrosage. Un sol plus argileux nécessite plus de travail de préparation, mais possède l’avantage d’être plus riche et fertile. Comme dans tout ce qui est agriculture, les engrais qu’on apporte à nos cultures déterminent la récolte. Si nous voulons que notre potager soit plus productif, il est nécessaire de mettre plus d’humus en y ajoutant des matières organiques.

Le type de potager

Il est nécessaire de faire la distinction entre un potager en ligne de celui dit en parcelle ou encore en carré. Le potager en parcelle a comme avantage de solliciter moins d’entretien et d’arrosage. Comme les légumes sont plantés les uns à côté des autres, ils bénéficient du même soin. Il faut juste faire attention aux parasites qui pourraient nuire aux récoltes. Dans un potager en carré, nous aurons des plants différents sur chaque partie. Ce type présente cependant comme souci un manque de place. Le potager en ligne, permet à toute culture une meilleure rotation et association de légumes. Il demande néanmoins plus d’espace.

Quoi planter ?

Un joli potager se définit par sa productivité et sa grande diversité. En procédant efficacement, on gagne autant en récolte qu’en espace : sur une même ligne, on pourrait planter du maïs, des haricots et des courges. Afin de diversifier la culture, on pourrait mettre des épinards et des laitues entre les planches. La rotation est importante dans toute culture de potager. Vous devez bien choisir les plantes qui viennent se succéder aux autres. Cette technique a le mérite de laisser reposer le sol tout en permettant d’y apporter des nutriments. Attention, tout ne se plante pas tout au long de l’année : https://www.rustica.fr/articles-jardin/calendrier-plantations-jardin,7194.html

 

Partagez ce billet :Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *