Comment traiter la parvovirose canine ?

La parvovirose chez le chien est une maladie provenant d’un puissant virus et demandant de grands moyens pour son traitement. Toutes les races de chiens peuvent en être affectées, sans distinction d’âge ni d’environnement de l’animal. Cette infection contagieuse entraîne souvent la mort et ce, après quelques jours seulement.

Quelques mots sur la parvovirose

La parvovirose doit être diagnostiquée dès les premiers symptômes. Cela permettra de traiter la maladie au plus vite. La maladie est causée par une souche virulente. Ce virus fait preuve d’une grande résistance aux produits désinfectants habituels. Par ailleurs, même un chien vivant dans un milieu propre peut en être affecté. L’infection se transmet par les selles et les vomissures des animaux déjà atteints.

Les manifestations de la maladie

Le parvovirus peut se disperser dans tout le corps du chien trois jours seulement après son entrée. Alors, le chien aura de la fièvre et présentera des signes de fatigue importante et un manque d’appétit. Le virus provoque des vomissements et des diarrhées sanguinolentes une fois qu’il est présent dans les intestins et la moelle osseuse. La contamination de la moelle osseuse affecte le nombre de globules blancs et affaiblit le système de défense immunitaire. Ainsi, le chien ne pourra plus combattre les maladies.

Quelques mesures à prendre

Les chiens encore jeunes sont les plus sujets à la parvovirose. Cela concerne notamment ceux qui sont âgés de moins de 6 mois. La maladie frappe toujours lors de la « période critique » pendant laquelle le chiot ne bénéficie plus des anticorps provenant de sa mère. En conséquence, mieux vaut ne pas faire sortir le petit animal tant que ses vaccins n’ont pas encore été renouvelés. Les animaux soupçonnés de porter le virus doivent être éloignés. Le traitement se fait par des antibiotiques, tandis que des nutriments et de l’eau s’avèrent indispensables dès les premiers symptômes. Il s’agira entre autre du potassium et du glucose.

Partagez ce billet :Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *