Créer un jardin potager rentable

Vous avez les mains vertes et vous disposez d’un peu d’espace aménageable en jardin ? La culture potagère est en train de prendre de l’ampleur en milieu urbain. Suivez la tendance. Quel plaisir de récolter les légumes et fruits qu’on a plantés soi-même ! Comment aménager son espace vert et démarrer un potager rentable ?

Les contraintes d’un jardin potager

Créer un potager requiert d’abord un emplacement bien exposé au soleil : cour, balcon, terrasse, etc. Connaître le type de sol (humifère, sableux, argileux, etc.) est également primordial. Disposer d’une terre arable et la mélanger avec d’autres matières organiques (humus, etc.) assure la réussite de votre petite plantation. Il est aussi indispensable d’avoir un aménagement pour stocker le compost. Un jardin potager doit être arrosé fréquemment. L’eau est très importante pour le développement des plantes. Sa quantité a un impact direct sur la production de petits fruits, de légumes ou encore de plantes aromatiques. Pour bénéficier d’une récolte régulière, il faut respecter les dates de semis ou la période de repiquage en pleine terre des jeunes plants. En effet, chaque plante potagère a sa période propice à laquelle il convient de se conformer.

La rotation des cultures

Cette pratique limite efficacement l’épuisement des sols. Le principe est simple : il suffit d’alterner chaque culture au fil des années tout en tenant compte des besoins en éléments organiques et autres des variétés de légumes. Sa mise en place nécessite l’établissement d’un plan de rotation. Le cycle d’alternance est basé sur les spécificités des plantes ou des groupes de plantes à cultiver. En fonction de la surface que vous entretenez, cette alternance peut s’effectuer comme suit :

  • légumes à feuilles pour la 1ère année : salades, épinard, choux, etc.
  • légumes à racines pour la 2ème année : pomme de terre, carotte, radis, betterave, etc.
  • légumes à grains pour la 3ème année : haricots, fèves, petits pois, etc.
  • légumes à fruits ou légumes à bulbes pour la 4ème année : concombre, tomate, potiron, cornichon, oignon, ail, etc.

Évitez le sol nu, surtout entre les cultures de la rotation afin de ne pas appauvrir votre terreau.

Partagez ce billet :Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *